La Sophrologie

Définition de la sophrologie

Le fondateur de la sophrologie, le Pr Alfonso Caycedo, neuro-psychiatre, la définit ainsi: « C’est la science de la conscience. C’est l’étude des changements d’états de conscience de l’homme, ainsi que l’étude de leurs possibilités d’application en thérapie, en prophylaxie et en pédagogie ».

La sophrologie est une méthode pratique destinée à mobiliser le potentiel de l’être humain. 

L’entraînement à ses techniques active de façon positive les capacités et ressources de l’individu pour renforcer les structures saines de la personnalité. 

Elle permet de développer de meilleures capacités d’adaptation aux conditions de vie actuelle en société.

Les applications de la sophrologie

La plupart des applications énoncées ci-dessous peuvent être pratiquées en groupe. Voici une liste d’applications :

  • gestion du stress
  • contrôle de la peur
  • augmentation de la motivation
  • amélioration de la concentration
  • stimulation de la mémoire
  • augmentation de la confiance en soi
  • stimulation du processus de la pensée positive
  • suppression partielle des complexes inhibiteurs
  • prévention des maladies fonctionnelles
  • maîtrise et connaissance de l’image du corps (schéma corporel)
  • amélioration de la connaissance de soi
  • développement de la créativité
  • acceptation et compréhension des autres
  • réalisation d’une bonne entente au sein d’une équipe
  • contrôle de la douleur
  • résolution de problèmes personnels
  • préparation aux examens :
    • amélioration de la concentration
    • amélioration de la mémoire
    • augmentation de la motivation
    • réduire, supprimer la peur
  • préparation aux examens médicaux douloureux
  • préparation aux interventions chirurgicales et à leurs suites

Dans le domaine de l’éducation, de la prévention et de la promotion de la santé :

-  le monde de l’entreprise : gestion du stress et des conflits, prévention de l’épuisement professionnel, fatigue ;

- le milieu sportif : sport individuel ou d’équipe. Voir les résultats dans le sport de haut niveau ;

- la préparation à la maternité et à la parentalité ;

l’enseignement, de la maternelle aux études universitaires : difficultés de concentration, lutte contre l’échec scolaire, préparation aux examens, préparation à la vie active;

difficultés relationnelles entre les parents et leurs enfants. Adolescents en difficultés ;

victimologie, stress post-traumatique ;

ré/insertions professionnelles, revalorisation des potentiels, préparation aux entretiens d’embauche ;

- préparation et accompagnement à la retraite ;

- aide en milieu carcéral;

- accompagnement dans les soins palliatifs….

Et la liste peut s’allonger.

 

Dans le domaine clinique :

La sophrologie est beaucoup utilisée, en Europe,  par les membres des professions médicales et paramédicales : médecins, infirmières, masseurs-kinésithérapeutes (physiothérapeutes), psychothérapeutes, orthophonistes, sages-femmes, en complémentarité des soins qu’ils dispensent à leurs patients.

 

En Europe, elle est une méthode appréciée dans les hôpitaux, cliniques, centres anti-douleurs, unités de soins palliatifs, centre d’alcoologie, centres de cure et post-cure, centres de réadaptation fonctionnelle, thalassothérapie, centres de gériatrie, etc. Elle peut prendre aussi cette place dans les mêmes milieux au Québec et ailleurs.

 

Quand le Corps
est au Coeur de la Communication